Changement climatique

Les flux rss du siteImprimer la page

L’agriculture est une activité qui entretient depuis toujours des relations étroites avec le climat. Le défi de l'agriculture face au changement climatique consiste d’une part à atténuer et d’autre part à s’adapter au changement climatique.

Avec 85 % de surface en herbe, les prairies du Massif central stockent plus de 2 millions de tonnes de carbone par an ! En tant que principaux puits de carbone au même titre que les forêts, les systèmes agricoles jouent un rôle bénéfique dans la lutte contre le changement climatique tout en préservant les milieux ouverts herbacés. De nombreux projets sur l’atténuation sont en cours auxquels participent les acteurs du Massif central : Beef Carbon, Carbon Dairy …

En parallèle, pour maintenir les systèmes d’élevage et de polyculture élevage dans les zones de massif, des travaux sur l’adaptation des systèmes au changement climatique sont nécessaires. C’est sur cette problématique de l’adaptation que se positionne le projet AP3C (Adaptations des Pratiques Culturales au Changement Climatique).

Suite à une expérience concluante menée par la Chambre d’agriculture de la Creuse, le projet de Recherche et Développement « AP3C » a été lancé fin 2015 avec pour ambition d’obtenir des informations localisées permettant une analyse fine des impacts du changement climatique sur le territoire, en vue d’adapter les systèmes de production du Massif central et de sensibiliser l’ensemble des acteurs. Porté par le Service Commun des Chambres d'Agriculture du Massif-Central (SIDAM), le projet est mené en collaboration avec les Chambres d’agriculture de l’Allier, le Cantal, la Corrèze, la Creuse, la Loire, la Haute-Loire, le Lot, la Lozère, la Haute-Vienne, le Puy-de-Dôme et l’Aveyron.

Il est né d’un constat fait sur le terrain par les agriculteurs et les conseillers qui remarquent que le changement climatique est déjà une réalité sur nos territoires avec une perturbation des calendriers de travail ou encore la multiplication d’épisodes météorologiques « extrêmes », comme des périodes de sécheresses et de canicules plus fréquentes et plus intenses.

Ainsi, afin de ne plus être seulement dans la réaction face à ces aléas et de pouvoir procéder à des choix stratégiques tenant compte des nouvelles évolutions climatiques et de leurs impacts sur les systèmes d’élevage, le projet AP3C a opté pour une approche combinant l’expertise climatique, agronomique et systémique des ingénieurs de 10 Chambres d’agriculture, en lien avec ceux de l’Institut de l’Elevage (IDELE).

Le projet AP3C s’étend sur 4 ans, de 2015 à 2019, et se décline en 3 objectifs opérationnels :

  • Caractériser les scénarios d’évolution des systèmes d’exploitation du Massif central
  • Sensibiliser les acteurs du monde agricole aux impacts du changement climatique
  • Adapter les outils de conseil et de développement agricole aux impacts du changement climatique.

Plus d'informations sur la page AP3C (lien ci-dessous).

Contact

Vous souhaitez un renseignement ?

Marie TISSOT

Conseillère spécialisée agronomie et environnement

Tél : 04 66 65 62 00

Chef de service référent

Amaury SOUCHON

Sous-Directeur coordination des actions techniques, Chef de service entreprise, territoire, et environnement

Tél : 04 66 65 62 00

Massif AP3C